Carnet de chantier #5

Repiquages sur des vitraux d'église - Bugey

Je suis intervenue récemment sur des petites restaurations de vitraux dans le Bugey.

Plusieurs vitraux ont été cassés par des pluies de grêles mais l’état général des panneaux de nécessitait pas de dépose et de restauration complète.

J’ai donc effectué des repiquages. Cette opération consiste à remplacer une pièce de verre dans un vitrail, directement sur site.

opérations réalisés :

  • ouverture des ailes de plombs
  • dépiquage des pièces brisées
  • calibrage des pièces
  • coupe du verre
  • repiquage de la pièce sur la baie
  • masticage
  • rabattage des ailes plombs

restauration vitrail


peinture sur verre vitrail

Carnet de chantier #4

Un vitrail contemporain au manoir

C’est avec Picture Design & Le PointD que j’ai travaillé sur le projet de réaménagement du Manoir le Roure.

J’ai été contactée pour faire un état des lieux des vitraux déjà existants et proposer une création pour un pièce à vivre du rez-de-chaussée donnant sur le jardin d’hiver.

Le projet de création

Lorsque je suis arrivée pour visiter le site, le propriétaire du lieu, était heureux de partager avec moi les charmes de ce manoir : un jardin d’hiver superbe, un parc immense, havre de paix et de verdure.

En quelques minutes, je comprends l’importance de l’olivier. Cet arbre très symbolique, dont on me parle alors beaucoup.

J’ai donc naturellement décidé de partir de cet élément pour mes recherches. J’ai souhaité rester dans une iconographie réaliste : on devait pouvoir identifier l’olivier mais dans une représentation contemporaine.

J’ai joué avec un motif très agrandi, comme si l’on était dans l’arbre. Pas de tronc, peu de branchages. J’ai mis l’accent sur les feuilles et les olives. Pour ces dernières, j’ai choisi de les travailler en doré.

Le projet de restauration des vitraux anciens

Le Manoir le Roure possède de nombreux vitraux anciens. Certains étaient en vraiment mauvais état, notamment ceux des portes.

Avec des soudures fissurées et des verres déchaussés, certains panneaux méritaient une remise en plomb complète. En revanche, on constate très peu de verres cassés !

Ces vitreries ne sont pas signées, je n’ai pas trouvé d’informations sur leur âge.

Opérations de restaurations :

  • dépose en conservation des vitraux
  • désertissage des vitraux
  • nettoyages des verres
  • nettoyages des vergettes
  • remplacement des verres cassés
  • remise en plomb totale
  • repose des vergettes

Une fois restaurés, les vitraux ont retrouvés leur place au manoir.


atelier vitrail lyon peinture

Carnet de chantier #3

Vitrail contemporain, Hirondelles & Iris

C’est avec le cabinet Souchko Architecture que j’ai eu le plaisir de travailler sur ce chantier aux multiples facettes :

  • d’un côté, la restauration de deux portes anciennes dont les vitraux avaient besoin d’une remise à neuf
  • de l’autre, la création d’un vitrail contemporain pour l’entrée de l’appartement, jouxtant les vitraux anciens

La restauration des portes

Les deux portes comportaient un nombre important de fissures aux soudures, les mastics n’assuraient plus leurs rôles, un des deux panneaux était déformé et les deux comportaient des verres brisés.

De manière globale, les deux panneaux avaient besoin d’une remise à neuf du réseau de plomb et d’un remplacement des verres brisés.

Dans ce cas là, on démonte le vitrail, on nettoie les verres, on remplace si besoin et puis on effectue une remise en plomb totale.

Création d'un vitrail contemporain

Dans le cas de ce chantier, les habitants du lieu voulaient un vitrail contemporain mais en accord avec l’ancien.

C’est donc à partir de l’iconographie des panneaux anciens que j’ai pu concevoir une proposition contemporaine.

Dans un premier temps j’ai choisi de travailler une des couleurs des vitraux anciens. Les cabochons bleus qui jalonnaient les deux portes ont rapidement été le point de départ.

Et puis les hirondelles et les iris, très présents dans les vitraux se sont imposés d’eux-même.

J’ai souhaité brouiller les pistes, jouer avec les superpositions, les échelles. Il fallait s’intégrer sans copier, rappeler sans effacer, faire référence avec subtilité et douceur.

La particularité de ce chantier, c’est que le vitrail est posé dans un caisson lumineux. L’absence de lumière naturelle m’a poussée à choisir un verre opalescent. Ce dernier offre des nuances riches, même en lumière électrique.

Aujourd’hui, lorsqu’on entre dans cet appartement lyonnais, on tombe nez à nez avec ce grand vitrail. Il fallait donc qu’il habite cet espace et invite à entrer.


peinture sur verre lyon

Les collaboration #3

Interview pour le Patrimoine Aurhalpin / Courrier du patrimoine

Il y a quelques temps, j’ai répondu à des questions pour le courrier du patrimoine.

Je suis contente de partager ici le contenu de l’interview !

entreprise patrimoine

1 – Quel est votre parcours, votre formation ?
Après une formation classique en dessin et modelage aux Ateliers des Beaux-Arts de la Ville de Paris, j’ai choisi de suivre une formation de vitrail en deux ans afin de préparer mon CAP Vitrail. Ainsi, j’ai appris la partie technique mais il manquait une part essentielle du métier : la peinture sur verre.
J’ai choisi ce métier car il m’évoquait la peinture, la couleur, la ligne. En somme, un art aux immenses possibilités plastiques. Alors je me suis formée aux différentes techniques de la peinture sur verre et cette pratique est aujourd’hui une composante clé de mon travail.

2 – En quoi consiste votre métier : restauration et création ?
Les deux vont de pair !
Le vitrail est un art de commande, en fonction des périodes, je suis sollicité pour de la création ou de la restauration. Depuis mon installation, j’ai majoritairement réalisé des commandes de création et j’en suis ravie mais je reste attentives à la restauration. Mon adhésion à l’association Patrimoine Aurhalpin en est un bon exemple!
Les deux facettes de ce métier sont complémentaires : la confrontation avec le travail d’un autre atelier nous oblige à nous glisser dans sa peau, qu’il faut comprendre et respecter. J’aime l’idée, que l’on ne verra pas ma trace. Tout cela vient inévitablement nourrir la création.

3 –Votre volonté de transmettre aux jeunes générations ?
Pour le moment, il est trop tôt pour envisager la transmission, je préfère parler d’échanges.

Il est important pour moi de partager mon plaisir de créer alors toutes les semaines je pousse quelques meubles afin d’accueillir des jeunes autour des arts plastiques.

Les pratiques artistiques m’accompagnent depuis toujours et je suis heureuse de les partager avec eux.
Je suis aussi très attachée aux collaborations artistique et met tout en oeuvre pour participer à des projets autour du vitrail : j’ai par exemple travaillé avec deux étudiantes en design (DSAA La Martinière) pour leur projet de fin d’étude, ou bien avec une sérigraphe et en ce moment avec une céramiste…

Finalement, il n’est pas encore question de transmettre mes connaissances en vitrail mais plutôt de les partager et puis un jour cela changera !


peinture sur verre contemporain

Carnet de chantier #2

Vitrail aux pissenlits

L’histoire de ce vitrail prends racine bien longtemps avant sa fabrication. C’est l’histoire d’une rencontre, d’une maison de famille, d’une filiation forte.

Les contraintes étaient les suivantes :

-contemporain

-minéral

-doré

-floral / végétal

Avant que ce vitrail devienne une composition avec des pissenlits, il y a eux de nombreuses recherches.
Le monde végétal était déjà présent dans les premières esquisse sous une forme plus abstraite. A ce moment là, la maison est encore un vaste chantier. Situé dans la Drôme, il s’agit d’une bâtisse familiale entièrement remaniée après plusieurs années inhabitées. L’aspect ancien de la pierre est conservé mais l’intérieur sera contemporain tout en respectant le passé. Une seconde vie pour cette maison ancienne.

peinture sur verre contemporain

Conception du projet

C’est le client qui a souhaité un travail autour des pissenlits. Une plante aérienne, symbolique qui a l’avantage d’être très graphique. La réalisation en peinture ne serait pas simple, c’est parfait ! J’aime les défis en peinture sur verre…

 

Voici mes étapes de travail :

-carton échelle 1

-coupe des verres

-peinture en grisailles

-montage au plomb

-pose

peinture sur verre contemporain

Etapes de travail en image

La pose sur chantier de ce grand vitrail d’1m50 n’a pas été de tout repos. Mais c’est grâce à l’aide précieuse de Maryline Monel, que j’ai pu réaliser ce travail jusqu’au bout sans mauvaises surprises.

Le résultat prend vie sur site, lorsque la pose est terminée. Je suis très satisfaire des dorures (difficiles à prendre en photo) qui donnent un relief original à la composition. Le vitrail prend vie, quelque soit son éclairage !


peinture sur verre lyon

Les collaborations #2

Radio & vitrail : une belle expérience

La radio n’est pas un média que je côtoie souvent, alors quand on vous invite à venir parler dans un micro, il y a une sorte de moment de doute : que vais-je bien pouvoir dire ? pourquoi faire cette émission ? et si je bafouille ?

Après le doute vient l’enthousiasme : et pourquoi pas ?!

Alors voila (ci-dessous) l’enregistrement de ce moment de partage autour du vitrail contemporain aux côtés de Maryline Monel et Jean-Jacques Fanjat, deux personnes dont la rencontre a été si importante pour moi. 

radio vitrail interview

en audio : https://www.mixcloud.com/BubbleArt/cultures-vivantes-101-les-verriers/

en vidéo : https://www.facebook.com/pierrealain.gourion/videos/2008157329228393/ 

Bonne écoute !

 

crédits :

Animation : Pierre Alain Gourion et Victoire Jacquet

Vidéo : Matéo Dartois et Laurie Hernandez

Son : Théo Rostain

Com : Pauline Coste


lyon vitrail verrière

Carnet de chantier #1

Un brin de folie, café botanique

Je me suis enfin décidée à rédiger des petits carnets de chantier !

Alors voilà le premier :

Lorsque Camille et Marion sont venues me voir à l’atelier pour me parler d’un projet de décors sur verre, j’ai tout de suite été emballée par l’idée. Elles avaient déjà repéré mes sérigraphies sur verre et voulaient quelque chose dans cet esprit là pour leur futur magasin.

vitrail contemporain verrière lyon

Conception du projet

On a rapidement su comment nous allions travailler : beaucoup d’échanges, beaucoup de croquis. Les choses sont allées assez vite, on avançait par à-coups, cela permettait de mettre rapidement nos idées sur papier !

Les contraintes étaient les suivantes :

  • légèreté / discrétion
  • végétal / fougère
  • pas de couleur

J’a tout de suite pensé à une fougère que j’apprécie particulièrement : la capillaire. Elle est légère, aérienne et délicate. Un sujet parfaitement adapté au futur café botanique qui ouvrirait ses portes au 12 place Tobie Robatel, Lyon 1er !

Fabrication des vitraux

Voici mes étapes de travail :

  • sérigraphie en grisaille noir bleuté
  • lavis ou rehaut pour rendre les feuilles plus lisibles de loin
  • cuisson à 640°C
  • montage au plomb, les coupes sont simple et le montage est discret pour souligner la fragilité et la légèreté du motif
  • pose dans une feuillure métallique, joint de mastic 

Le résultat de la sérigraphie est surprenant, j’ai pu conserver tous mes coups de crayons, et rester dans cet esprit dessiné, presque gravé dans le verre. C’est une technique que je n’avais jamais essayé sur un grand format et je suis contente du résultat ! A refaire !

Les photos qui suivent on été réalisés par Jérôme Pantalacci.

Vous pouvez voir son travail par ici : http://jeromepantalacci.com/


peinture sur verre lyon

Les collaborations #1

C’est du plaisir de travailler avec d’autres que sont nés les premiers projets de collaboration avec des artistes ou artisans.

Aujourd’hui, l’Atelier poursuit ce travail de recherche et de production autour de plusieurs axes dont les plus importants sont le verre, le vitrail, le dialogue, l’expérimentation et l’exigence.

Jeux de regards et de reflexion, le projet mené par Elisabeth Ledoux et Anne-Claire Servant en collaboration avec l’Atelier Faucher vous propose de vivre une expérience visuelle.

Projet Autre Regard

projet design verre

L’effet bouton d’or, ce jeux de reflection d’une fleur jaune sur la peau sera le point de départ de ce travail de diplôme DSAA Design à La martinière Diderot (Lyon).

Tout au long de ce travail, les rencontres ont lieu à l’atelier, au 138 rue Bugeaud à Lyon. C’est au milieu des outils et matériaux que j’accueille les étudiantes.

Au programme : échanges de références, questionnements et expériences. On se partage des idées, des images, des livres. De précieux moments avant de passer à la phase de réalisation.

Les objets produits sont un moyen étonnant de regarder le monde ou bien l’autre, ils mélangent votre visage à ce qu’il y a en face : je devient paysage et tu deviens moi.

“C’est donc par superposition d’un verre coloré et d’un miroir gravé que ce filtre lumineux interroge et joue sur la perception qu’on peut avoir de soi, des autres ou de son espace. On y retrouve le vitrail, questionnant la relation entre intériorité et extériorité. Un vitrail changeant ici d’échelle, devenu objet du quotidien, objet mobile et, pour l’usager, l’invite à l’introspection.

Anne-Claire Servant et Elisabeth Ledoux.

projet verre design

C’est l’intimité, ici, qui est importante. Celle que l’on crée lors d’un échange de regards transformé, mis en scène, par la couleurs et la contrainte : reflets et transparence en simultané.

La lumière ainsi capturé anime un moment de vie, un lieu, une rencontre. Une expérience à vivre !

“Reflet de lumière découpée, reflet de verre coloré, reflet de soi, reflet des autres, reflet du monde, Autre Regard propose ainsi une manière alternative et divertissante de s’approprier un fragment du quotidien.” Anne-Claire Servant et Elisabeth Ledoux.

projet design verre